L’Etat et la CPCA s’engagent pour le déploiement des emplois d’avenir et, au-delà, pour un emploi associatif de qualité

logo emplois davenirLa situation des jeunes sur le marché de l’emploi, et particulièrement des moins diplômés, est préoccupante. Elle justifie un effort de solidarité nationale et la mobilisation de tous. Le mouvement associatif s’organise pour apporter sa contribution. Il compte 1 800 000 salariés accueillis au sein de 180 000 structures, largement fédérées au sein de regroupements nationaux directement ou indirectement membres de la CPCA. Beaucoup se sont déjà investies dans de précédents dispositifs d’aide à l’emploi et ont une véritable expertise à mettre au service de l’insertion des jeunes.

 

C’est pourquoi, la présidente de la Conférence Permanente des Coordinations Associatives (CPCA - dont la Ligue de l'enseignement est une des composantes), Nadia Bellaoui, a signé, le 30 octobre 2012, l’une des premières conventions passées avec le Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault, impliquant également, parmi les membres directs de la CPCA, le CNAJEP, le CNOSF et l’UNIOPSS.

L’Etat et la CPCA prennent ainsi l’engagement réciproque de réunir les moyens nécessaires à l’insertion durable des jeunes titulaires des emplois d’avenir. Pour réussir, il faudra disposer des moyens techniques et financiers propres à assurer la formation et le tutorat des jeunes mais aussi consolider les modèles socio-économiques du secteur.

pdfTélécharger le guide de l'employeur